acheter du viagra à rawalpindi

accueille aussi sur son site

Par Nina Roos le jeudi, 6 octobre 2016, 09:57 - Dermatologie Esthétique

Par Nina Roos le mardi, 4 octobre 2016, 09:31 - Cheveux et Ongles

1) En cas de chute de cheveux : débutez rapidement un complément alimentaire !

La chute de cheveux saisonnière est normale, mais elle peut prendre des proportions inquiétantes dans certains cas. Plus tôt vous démarrerez un complément alimentaire, plus tôt vous enrayerez la chute. Pensez qu’il faut 3 mois pour stopper le phénomène, il ne faut donc pas attendre que les cheveux tombent par poignées si vous êtes sujette aux chutes automnales.

L’idéal est un complément contenant du fer, nutriment indispensable à une repousse de bonne qualité. A prendre pendant 3 mois :

- Novophane, Laboratoire ACM (2 gélules/jour)

2) Pour dynamiser des cheveux fragiles : ciblez les bons aliments !

Les cheveux ont besoin de fer, de vitamines et de minéraux pour bien pousser et être robustes. Que vous soyez végétarienne ou carnivore, vous pouvez garnir votre panier de course avec les aliments suivants, à acheter frais et bio de préférence, afin d’en tirer les plus de nutriments :

- Des céréales de petit déjeuner

3)Pour des cheveux secs et ternes : essayez les soins naturels

Pas besoin d’aller chercher bien loin pour restructurer et nourrir des cheveux cassants.

Certaines matières végétales semblent avoir été faites pour entretenir et gainer les fibres capillaires. C’est le cas du beurre de karité, de l’huile d’avocat, de l’huile de coco, de l’huile d’amande douce, et des jaunes d’œufs. Seuls ou associés entre eux, ces ingrédients s’utilisent en masque, à laisser posé au moins 30 minutes, deux fois par semaine. Rincez toujours avec un shampooing très doux pour cheveux abimés, ou un shampooing peu moussant (bio ou solide) afin de na pas décaper vos cheveux.

Enfin, pour les cheveux ternes, vous pourrez leur redonner brillance et éclat avec du vinaigre d’alcool (à acheter au supermarché). Une friction au vinaigre d’alcool après le shampooing donne une brillance immédiate et active la microcirculation du cuir chevelu. Quelques cuillères à soupe suffisent pour des cheveux longs. Veillez à bien prendre du vinaigre d’alcool (et non un autre vinaigre alimentaire) car son odeur s’évapore rapidement. Ce geste est à renouveler 1 à 2 fois / semaine.

Enfin, n’hésitez pas à couper les pointes (voire bien plus !) afin de stimuler la repousse. Cela donnera également du volume à vos cheveux et les allégeant, en attendant qu’ils se portent mieux.

4) Dans tous les cas : activez la microcirculation

Pour pousser et être solides, vos cheveux ont besoin de recevoir de l’oxygène et des nutriments, par les micro-vaisseaux sanguins qui irriguent la peau du cuir chevelu.

Il n’est pas difficile d’oxygéner vos racines:

- Faites du sport (au minimum de la marche rapide) 30 minutes 3 fois par semaine,

- Frictionnez vos cheveux en vous shampooinant. Attention, il ne faut tirer, simplement masser du bout des doigts la peau du crane, pendant une minute, sous la douche.

Si malgré tout, la situation ne s’améliorer pas assez, ne tardez pas à consulter un médecin, il vous prescrira un bilan et des médicaments plus forts.

Par Nina Roos le lundi, 3 octobre 2016, 13:58 - médecine anti-âge

C’est à partir de 30 ans que le vieillissement de la peau démarre. Adopter de bons réflexes à cet âge vous permettra de conserver élasticité et luminosité, deux caractéristiques des peaux jeunes.

Le métabolisme cellulaire se ralentit passé 30 ans, les cellules mortes ont donc tendance à s’accumuler à la surface de l’épiderme et à ternir la peau. Perte d’éclat, peau moins douce, teint gris sont autant de conséquences de cet engorgement. La solution est de débarrasser votre peau des cellules qui s’y accumulent et de forcer mécaniquement l’épiderme à se régénérer, par des exfoliations régulières. Exfolier votre peau 2 à 3 fois par semaine vous aidera à garder une peau douce et fraiche.

Vous avez le choix parmi les exfoliants : microbilles, argile, masques prêts à l’emploi. L’idéal est d’avoir un masque à l’acide glycolique pour une exfoliation homogène et en profondeur, voire à l’acide salicylique si vous avez la peau grasse.

En prenant de l’âge, la peau devient plus sèche et plus fine. L’hydratation est donc nécessaire pour maintenir un aspect lisse et rebondi. Une hydratation suffisante est également indispensable au bon fonctionnement des cellules cutanées. A la trentaine, votre peau a besoin de plus d’attention de votre part. Pour une peau élastique et lumineuse, il faut donc boire régulièrement dans la journée, et avoir une crème restructurante le soir. Voici une liste indicative pour chouchouter votre peau en automne-hiver en cliquant sur ce lien.

3) Utilisez une protection solaire en ville

Le soleil est l’ennemi numéro 1 de la peau, le principal agent du vieillissement cutané. Et si à 20 ans, la peau récupère bien et répare facilement les dégâts solaires, ce n’est plus la même chose après 30 ans. Mieux vaut donc vous équiper de soins de jour dotés de filtres solaires à large spectre (contre les UVA, les UVB, et si possible les Infra-Rouges). Vous préviendrez ainsi la formation précoce de taches brunes, ridules et excroissances.

N’oubliez pas de protéger aussi le cou et le décolleté, qui sont des zones fragiles souvent exposées à la lumière du soleil.

4) Ajoutez du rétinol à votre routine

Si les dermatos ne jurent que par le rétinol, c’est que cette molécule est à elle seule un antidote au vieillissement cutané. Le rétinol gomme les cellules mortes, stimule le renouvellement cellulaire, limite la formation des taches brunes, régule la production de sébum, et active la fabrication de collagène et de tissu élastique. Qui dit mieux ? Et si vous craigniez les irritations, voici des astuces pour mieux supporter le rétinol (et les soins de la même famille) : Conseils pour mieux supporter la vitamine A acide et les rétinoïdes.

5) Utilisez un sérum multivitaminé

A partir d’un certain âge, apporter un supplément de vitamines à sa peau permet d’optimiser ses défenses naturelles et les réparations cellulaires. La solution la plus simple consiste à utiliser matin et soir un sérum concentré en vitamines anti-âge et antioxydantes : vitamine C, vitamine E, acide férulique, acide ellagique…Après quelques semaines d’utilisation, vous noterez que la peau est plus lumineuse et plus tonique. Mais c’est surtout pour leur effet préventif que ces sérums sont intéressants, alors n’attendez pas pour les utiliser.

generique viagra 100mg



Par PC le vendredi 24 juillet 2009, 22:58

Un masque FFP2 est un appareil de protection respiratoire jetable filtrant, contre les particules et les aérosols (petites gouttelettes d'eau pouvant contenir des virus de la grippe par exemple). Le masque FFP2 est destiné à protéger celui qui le porte contre l’inhalation d’agents infectieux transmissibles via l'air qu'on respire. Il le protège aussi contre le risque de transmission par les « gouttelettes ».

Les masques FFP1 ne protègent pas suffisamment contre la grippe A - H1N1 ou grippe porcine, il faut absolument acheter des masques FFP2.

Par PC le vendredi 24 juillet 2009, 22:56

Pour être efficace contre le virus de la grippe (grippe aviaire ou grippe porcine), un masque FFP2 doit être bien ajusté à votre visage.

Voici une vidéo expliquant comment mettre un masque respiratoire pour se protéger de la grippe.

Masque jetable : comment bien l'ajuster ?

Ce qu'il faut retenir pour bien mettre un masque respiratoire contre la grippe :

  • Placer le masque sur le visage, la barrette nasale sur le nez
  • Passer les élastiques derrière la tête en tenant le masque, sans les croiser
  • Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l’ajuster au niveau du nez
  • Vérifier que le masque est bien mis. Pour cela, faire l’essai suivant :
  • Couvrir la surface du masque avec une feuille plastique propre maintenue en place avec les deux mains
  • Inspirer : le masque s’écrase légèrement sur le visage. Si le masque ne se plaque pas, c’est qu’il n’est pas étanche et il faut le réajuster
  • Après plusieurs tentatives infructueuses, changer de modèle car il est inadapté
  • Pour enlever un masque FFP2, le retenir avec une main et enlever les élastiques de l’autre.
  • Quel que soit le type de masque, le jeter dans une poubelle munie d’un sac en plastique, puis se laver les mains.

Il est important d'apprendre à mettre correctement ce type de masque jetable FFP2 pour éviter toute contamination par le virus de la grippe.

Par PC le vendredi 24 juillet 2009, 22:56

Quand on porte un masque FFP2, cela permet d'éviter d'expirer des virus de la grippe dans l'air ambiant et cela permet aussi d'éviter d'inspirer des virus de la grippe.

Quand on porte un masque chirurgical, cela permet simplement d'éviter d'expirer des virus dans l'air ambiant mais pas d'en inspirer.

  • le masque chirurgical protège les autres de la grippe quand vous le portez.
  • le masque FFP2 vous protège de la grippe des autres quand vous le portez et protège les autres.

Par PC le mercredi 15 juillet 2009, 16:58

Pour empêcher ou réduire la propagation du virus de la grippe A, il est recommandé de se laver les mains plusieurs fois dans la journée.

Mais savez-vous vous laver les mains correctement pour supprimer le maximum de virus de la grippe et autres germes se trouvant sur vos mains ? On se lave souvent les mains dans le vie courante mais on le fait bien souvent trop vite.

Voici donc une vidéo expliquant de façon simple comment bien se laver les mains pour éviter une contamination (virus de la grippe A ou autre) :

Se laver les mains pour limiter les risques d'infection