generic flonase examens



  • application de la lotion Hadanomy au Collagène de Sana,

  • application de l’actif Zinc Gluconate A20de Etat Pur (4gouttes),

  • puis Crème d’Escargot Prestige de It’s Skin, que je venais d’acquérir.

  • démaquillage à l’huile Perfect Oil de Shiseido,

  • lavage au nettoyant Holika Holika,
  • lotion Hadanomy (je ne vous remets pas les photos),
  • application de l’actif Acide Salicylique 300 A22 (4 gouttes),

Après une première semaine, j’ai rajouté l’actif Propolis A23 (4 gouttes) matin et soir.

  • d’abord, j’avais des espèces de petites bosses sous la peau, comme des points noirs en sommeil, mais genre assez loin sous la peau, mais qui ne ressemblaient pas non plus à des boutons/microkystes qui allaient sortir, parce qu’ils n’étaient ni rouges ni douloureux (et d’ailleurs, en pressant un peu, c’était bien des points noirs en sommeil) ;
  • et ensuite, tous les mêmes pores de ma peau ont recommencé à cracher des points noirs en sommeil (ceux-là, la différence avec les bosses, c’est qu’ils étaient plus petits, sous forme de petits filaments qui s’échappent du pore, si vous voyez ce que je veux dire…).

Quant à ma Crème d’Escargot Prestige, je l’ai trouvé tout simplement bluffante dans les premiers jours.

(et désolée pour ce billet qui part dans tous les sens, j'espère que vous avez tout compris ?)

Les peaux "normales" n'auraient peut-être pas cet effet.

Je dois dire que, comme fay, tu as confirmé un peu ma méfiance.

Et moi bizarrement, en échantillon, je l'avais trouvée super-matifiante comme crème, alors que là, en pot, même si la peau est bien sèche, lisse et douce, elle laisse une apparence collante.

Perso, la lotion Hadanomy me donne des boutons.

J'avais acheté la normale, à chaque fois que je l'ai mise, le lendemain, qqs boutons imprévus.µ

(Et j'ai 2 lotions sur les bras lol)

Ohhh non. ! Mystical Me, c'est décourageant cette histoire. (en même temps, ça me rassure un peu, je ne me faisais donc pas de mauvaises idées sur cette lotion pour rien)

Ahhhhhh Rose, c´est trop drôle, je me faisais mentalement une note "ok, dc pas prendre prestige" et pof, je tombe sur ta dédicace directe! :-D

Je pense me pendre le coffret Tony Moly avec sérum + crème, mais à Noel.

C´est la période là, vu que le soleil est parti.

Ah bah dis donc! Quelle histoire. C'est vraiment beaucoup de tatônnements de trouver LA bonne routine visage pour des souci précis!

En tout cas, moi aussi j'hésite à la racheter. Je l'adore mais tant qu'à faire, j'ai envie d'essayer une crème avec plus de bave (celle du Dr. MJ surtout).

Celle de Tony Moly a l'air sympa. J'hésite car elle m'a l'air pour peau sèche. J'ai peur qu'elle soit trop riche. Je tenterai le sérum seul.

Quant à la crème Tony Moly à la bave, je l'avais trouvé un peu grasse, mais elle serait peut-être parfaite l'hiver quand on a justement d'un petit supplément (en tout cas, moi, en ce moment, je sens que j'ai besoin de textures plus riches et plus confortables, et l'automne ne fait que commencer. )

ça me fais plaisir de découvrir que la lotion hadanomy contient de l'alcool en 4eme position car je la voulais terriblement et puis finalement je vais me tourner vers une de chez Hadalabo qui a l'air d'être plus sympa.

Et puis j'ai pu voir que toi aussi les actifs purs d'etat pur t'ont fait avoir de sales dégâts :S j'ai utilisé comme toi le zinc et l'acide salicylique comme la marque le préconisait sauf que au début, ce fut la cata. J'en mettais sur tout le visage et du coup j'ai eu des boutons atroces, des points noirs a des endroits pas possibles et très tenaces. Du coup, j'ai complètement changer ma manière de les utiliser (le zinc sur la zone T qui régule bien le sébum et ne me fais pas briller et l'acide salicylique, que le soir sur les joues avec les imperfections) mais une fois que je les ai terminés, je ne pense pas réessayé :/

generic flonase examens



Quand notre peau s’emballe et se prend pour une boule à facettes, rien de mieux que les huiles essentielles. Mais encore faut-il les connaître et bien les choisir en fonction de sa peau.

Voici donc un petit guide des huiles essentielles testées et approuvées par moi-même :

Pour éviter brûlures et autres picotements, il est conseillé de mélanger l’huile essentielle à de l’huile végétale neutre (environ 2 gouttes d’huile essentielle pour 10 ml d’huile végétale). À chaque huile ses propriétés ! Je les ai classé par ordre de préférence, mais tout dépend bien sûr de votre peau :

L’huile de Jojoba (peau mixte, déshydratée, sensible) : sa composition est très semblable à celle du sébum, ce qui en fait un excellent régulateur. L’huile de jojoba forme une couche hydratante non grasse, la peau n’a donc pas besoin de produire plus de graisse. C’est donc une huile conseillée lorsque l’on utilise un nettoyant anti-acné un peu agressif. Cette huile a des vertus émollientes, anti-inflammatoires, cicatrisantes, et anti-UV ! C’est un peu la Beyoncé des huiles végétales (= je l’aime).

L’huile d’Argan (peau abîmée, mature) : elle est utilisée pour calmer et soigner les irritations cutanées (eczéma, gerçures, brûlures, psoriasis…). Autant vous dire que les cicatrices d’acné ne lui résistent pas longtemps. Antioxydante, hydratante, bourrée d’omega-6, de vitamine E et de polyphénols, elle adoucit et protège la peau contre les agressions extérieures (froid, soleil, vent). Ce cadeau de la nature est également efficace contre le vieillissement cutané.

L’huile de Coco (peau grasse) : elle contient de l’acide laurique, une substance antibactérienne, antifongique et antivirale que l’on trouve également dans le lait maternel. Déjà, ça vous pose une huile. Elle est également riche en vitamine E et en acides caprylique et caprique. Résultat, elle assainit la peau : pores resserrés, boutons soignés et peau lissée.

L’huile de noisette (peau mixte à grasse) : en plus de sentir bon la pâte à tartiner, elle resserre les pores, unifie le teint et adoucit la peau. Elle est aussi non comédogène et équilibrante, comme mon amie l’huile de jojoba.

L’huile de nigelle (peau sensible, sèche, mature) : elle regorge d’acides gras insaturés. Elle a une action anti-inflammatoire très puissante : elle apaise et cicatrise à merveille.

Vous pouvez également utiliser de l’aloe vera pour diluer les huiles essentielles. Extrait de la plante du même nom, ce gel multi-usage illumine, regénère et cicatrise la peau, ce qui en fait une arme de choix dans la lutte contre les cicatrices d’acné. Cerise sur le gâteau, il a un effet matifiant.

Les huiles essentielles sont des liquides très concentrés de plantes et de fleurs, obtenus par différents procédés (distillation sèche, à la vapeur d’eau…). Ce sont donc de petites bombes végétales, à utiliser avec précaution.

L’huile essentielle d’arbre à thé, ou tea tree pour les bilingues : c’est l’ennemi juré des points noirs, grâce à ses vertues antibactériennes et antifongiques. Elle est aussi efficace qu’elle sent mauvais (d’après un sondage représentatif auprès de mon copain).

L’huile essentielle de lavande fine : c’est avec l’huile essentielle d’arbre à thé l’alliée idéale pour combattre l’acné. Elle est antibactérienne, antiseptique et cicatrisante. Elle régule le sébum et apaise la peau.

L’huile essentielle de niaouli : elle fait des merveilles sur les peaux grasses. Elle favorise la cicatrisation, et atténue les tâches liées à l’acné

L’huile essentielle de menthe poivrée : elle est anti-inflammatoire. Elle traite donc efficacement les irritations cutanées, et adoucit la peau au passage. Son odeur agréable lui permet d’être associée facilement avec d’autres HE. Elle forme un duo de choc avec l’aloe vera.

Et comme la nature a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit de nous débarrasser de nos vilains boutons. Voici d’autres huiles essentielles, que je n’ai pas encore testé :

L’huile essentielle de bergamote : elle a des propriétés antibiotiques, comme l’huile essentielle d’arbre à thé, ce qui lui permet de préserver la peau des bactéries un peu trop envahissantes. Elle purifie la peau.

L’huile essentielle de citron : c’est le tonique de la bande. Il fait le grand ménage sur la peau : antiseptique, bactéricide, antiviral… Efficace contre les éruptions cutanées.

L’huile essentielle de clou de girofle : anti-infectieuse, c’est elle qu’il vous faut si vous êtes sujet-tes aux petits kystes d’acné.

L’huile essentielle de Bois de Hô : elle est recommandée en cas de problèmes dermatologiques (mycose, exczéma, psoriasis) car elle assèche rapidement les plaies. Du coup, ça marche aussi avec l’acné.

L’huile essentielle de Bois de Rose : particulièrement adaptée aux peaux grasses (parce qu’elle assèche la peau), elle atténue les cicatrices d’acné grâce à des propriétés antibactériennes, astringentes et cicatrisantes.

Le mélange de plusieurs huiles essentielles peut faire des merveilles.

Il existe pour cela des roll-on d’huiles essentielles, déjà préparé avec les bonnes doses. Personnellement, j’utilise le Roll-on Purifiant SOS imperfections Nectar pur de Melvita, dont je n’ai pas à me plaindre (à part peut-être le nom à rallonge). C’est un mélange d’huiles essentielles de menthe poivrée, d’arbre à thé, de citron, de lavande et de sève de bouleau, qui sent bon et est très efficace.

Vous pouvez aussi faire vos mélanges vous-même. Voici un exemple de recette à appliquer localement : 5 gouttes d’HE de lavande + 4 gouttes d’HE d’arbre à thé + 2 gouttes d’HE de citron + 10ml d’HV de jojoba

Et histoire de faire les choses bien jusqu’au bout, faites un bain de vapeur facial afin d’ouvrir les pores de la peau. En pratique, il faut mettre le visage 10 minutes au dessus d’un bol d’eau bouillante, en protégeant bien les yeux avec une serviette.

Je finis par une petite note d’avertissement :

Ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est inoffensif. Ne vous exposez pas au soleil après avoir appliqué des huiles essentielles, elles sont souvent photosensibilisantes. D’autre part, certaines huiles peuvent être contre-indiquées si vous êtes enceinte ou si vous avez des problèmes de santé. Suivez bien la posologie, ce n’est pas parce que vous en mettez plus que vous aurez un résultat plus vite. Et surtout, soyez patient-es, il n’y a pas de miracles.

Pour en savoir plus sur les huiles essentielles, je vous invite à lire le billet très complet d’Antigone à ce sujet. Et vous, les huiles essentielles, vous maîtrisez ? Quelles sont vos préférées ?