crisplus de orlistat 120 mg



Liste de variйtй de Poire et Poirier ancien et courant encore commercialisés / Antique pears varieties

  • Les poiriers greffés sur francs ont une grande vigueur, un grand developpement et aiment les terrains secs et profonds, utilisé pour les haute-tiges et demi-tiges, leurs incovénients sont une mise à fruit plus tardive et un calibre inférieur à une greffe sur cognassier .
  • les portes greffes Farold® 87 Daytor et Pyriam ont une vigueur intermediaire entre franc et cognassier et fruits de calibre comparable avec ceux greffés sur cognassier
  • Les poiriers greffés sur cognassier de provence (BA 29) ont un developpement plus faible qui convient pour les formes basse ou palissé, ont une mise a fruit plus rapide et se plantent dans des terres légères et assez fraiche.
  • Les portes greffes cognassiers d'Angers, cognassiers EMA, Sydo, Adams 332 ont une vigueur inferieure au cognassier de provence BA29
  • Les poires tardives ou poires d'hiver se cueillent autour du 15 octobre (avant les premieres gelées) et sont conservées au fruitier
  • Certaines variétés de poires d'été, se cueillent plusieurs jours avant maturité et murissent au fruitier (endroit frais)
  • Comme pour le vin ou les pommes, le goût des poires varient en fonction du terroir, de l'âge de l'arbre et des conditions métérologiques
  • Le bois de poirier est un bois apprécié pour l'ébenisterie et la sculture.

Attention : Les dates de maturités varient souvent d'une année sur l'autre et dépendent beaucoup des régions et des conditions météorologiques.

Vous trouverez ci-dessous la liste des poiriers que l'on peut encore trouver en pépinière

7 en gueule (voir à Sept en bouche)

Abbe Fetel ou Abbate Fetel, gros fruit bronzé, juteux, maturité mi septembre dans le sud de la france, où acheter

A deux têtes, variété ancienne connu avant 1550, petite poire à peau jaune avec des points gris vert, chair non fine, un peu cassante, maturité juillet-aout, où acheter

Ah mon dieu, poire a peau jaune ayant des points roux, rose coté soleil, chair cassante, variété ancienne avant 1680, maturité Aout-septembre, où acheter

Ananas de Courtay ou Ananas de Courtrai, (Courtrai est une commune de Belgique), Apparue vers 1850, Poire de taille moyenne et de couleur vert-jaune foncé avec du rouge coté soleil, chair fine à demi-fondante, utilisation table, jus, séchée, maturité septembre. où acheter

Andre Desportes, date de 1854, fruit de taille moyenne, peau jaunatre verdâtre, chair fine, juteuse, fondante et sucrée, ne se conserve pas, maturité précoce (juillet). où acheter

Angelys ®, une obtention inra en 1998 par un croisement entre doyenné d'hiver et doyenné du comice, fleurie en meme temp que la variete conference, arbre moyennement vigoureux produisant un fruit de calibre assez gros ayant un epiderme bronzé, une chair fine, juteuse, sucrée et acidulée, qualité gustative agréable, peu sensible aux manipulations grace a sa peau épaisse, bonne productivité, recolte fin septembre - début octobre, consommation jusqu'a mars, fiche INRA. où acheter

Antricotin (ou Autricotin ?), variété utilisé pour la fabrication du poiré, où acheter

Auguste Benoist, Gros fruit, peau jaune avec carmin sur la partie ensoleillé, chair fine et fondante, maturité octobre à novembre, où acheter

Baronne de Melo, grosse poire jaune, juteuse, maturité mi-octobre, où acheter

Barry, maturité vers septembre-octobre, où acheter

Beau present, maturité un peu avant saint jean (très précoce), poire ronde, où acheter

Belle Angevine, grosse poire, Chair de couleur creme, ferme et cassante, peu ou pas juteuse, maturité tardive, nécessite un pollinisateur, où acheter

Belle de Bruxelle, fruit de taille moyenne à chair fine et juteuse, de forme arrondi et qui n'a pas de pépin, maturité septembre octobre. où acheter

Belle de Juin, petite poire, maturite juin, où acheter

Belle de Limoges, bosselée, maturité octobre-novembre, où acheter

Belle des Abrès ou belle des abrets, peau verdatre tirant vers le jaune, maturité janvier à fevrier, où acheter

Belle épine, calibre moyen, peau jaune citron à maturité, maturité de mi-octobre à mi-novembre où acheter

Belle et bonne d'Ezée, grosse poire à peau avec du rouge, chair fine, fondante et blanche, où acheter

Belle guérandaise, grosse poire à chair fondante, maturité octobre, où acheter

Belle poitevine, maturité novembre-decembre, où acheter

Belle sans pépins, poire de calibre moyen, maturité aout-septembre, où acheter

Bellissime d'Hiver ou Bellissimo d'hiver, maturité fevrier à avril, où acheter

Bergamotte, poire verte à maturité, grosseur moyenne, arbre vigoureux, maturité fin aout-debut septembre, où acheter

Bergamotte crassane, calibre moyen, réussi mieux en plaine, préfère les formes basses (espalier) mais tailler long pour une meilleure fructification, maturité de novembre à janvier, où acheter

Bergamotte d'Angleterre, existait déja avant 1729, chair granuleuse, maturité septembre octobre où acheter

Bergamotte de pentecôte (voir Doyenné d'hiver)

Bergamotte des Combrailles, Poire jaune, un peu granuleuse, maturité septembre, où acheter

Bergamotte d'été, existait déja en 1628, poire de taille moyenne, maturité juillet-Aout, où acheter

Bergamotte Esperen, fruit rond un peu aplati de taille moyenne à peau épaisse et rugueuse de couleur jaune moucheté, chair jaunâtre un peu granuleuse mais cependant assez fine, très juteuse à saveur sucrée ainsi que parfumé, bonne poire, préférer les formes de plein vent, maturité janvier à avril . où acheter

Bergamotte Philippot, maturité tardive, où acheter

Besi de caen, poire de calibre moyen, peau verte ayant des points brun, chair demi-fine fondante de couleur blanche, maturité vers mars, où acheter

Besi de chaumontel, grosse poire un peu bosselé, peau jaune marbré de brun, maturité vers fevrier, où acheter

Beurré Alexandre Lucas, grosse poire à peau jaune ayant une chair fondante mi-fine, juteuse, sucrée, maturité octobre, où acheter

Beurré aurore, petite poire, maturité vers septembre, où acheter

Beurré Bachelier, grosse poire pyriforme à peau brune sur fond de vert-jaunatre, peau rougie coté soleil, chair à saveur acidulée, fondante, préférer les grandes formes, maturité vers novembre-janvier, où acheter

Beurré Baltet Père, maturité de janvier à mars, où acheter

Beurre bosc, poire ancienne (1835) poire bosselée, chair blanche, fine et mi-fondante, parfum subtile, très productif, maturité fin octobre, où acheter

Beurré Bourgogne, fruit ventru de couleur vert-gris, au gout très sucré, rugueux, maturité septembre, où acheter

Beurre Capiaumont, variété crée par François-joseph Capiaumont, prêtre à Saint-Nicolas du Chardonneret en 1787, maturité mi-octobre, où acheter

Beurré Chaboceau ou Jefkespeer, où acheter

Beurré Chabriceau, maturité aout-septembre,

Beurre Chastel, peau verte parsemé de point fauve devenant à maturité jaune dorée et orange rouge coté soleil, poire de calibre petit et moyen, terroir possible hautes-alpes, où acheter

Beurré clairgeau, Obtenue par Mr Clairgeau, pйpiniйriste а Nantes en 1838, très gros fruit de couleur jaune vert et gris pouvant devenir rouge coté soleil, chair blanche legerement granuleuse, juteuse et sucrée, apprécie les situations ensoleillées, productif, rustique, conservation difficile, maturité octobre, où acheter

Beurré d'Apremont (voir beurré Bosc)

Beurre d'amanlis (Beurré d'Amanlys), avant 1805, gros fruit de couleur vert foncé, chair fine et juteuse, maturité fin août-début septembre, où acheter

Beurré d'Angleterre, petite poire à chair ferme, bonne en confiture, où acheter

Beurre d'Anjou ou Nec plus ultra Meuris, poire juteuse de calibre moyen à chair fondante, maturité octobre novembre, où acheter

Beurre d'Aremberg ou d'Hardenpont, variété ancienne (vers 1800) grosse poire de couleur vert gris jaunatre, chair blanche fondante, juteuse, parfumé, sucrée, bonne saveur, maturité octobre-novembre, où acheter

Beurré d'Avril, poire verte de petit calibre à chair ferme, forme ronde, maturité à partir d'octobre, où acheter

Beurre de Bollwiller, grosse poire, maturité vers mars, où acheter

Beurre de l'Assomption, très gros fruit vert à chair cassante et parfumé légérement juteuse, productif, rustique, maturité fin août-début septembre. où acheter

Beurré de Luçon (voir beurré gris)

Beurré de Mérode, maturité septembre-octobre,

Beurre de Naghin, poire à peau jaune dorée à chair fine et juteuse, maturité fin automne, où acheter

Beurre de Nantes, maturité mi-aout, où acheter

Beurre de Nonard, variété rustique résistant aux maladie, maturité octobre, où acheter

Beurré de Rance, grosse poire à peau épaisse verte, maturité novembre à fevrier, où acheter

Beurre des enfants Nantais, maturité octobre-novembre, où acheter

Beurre d'hiver, renommer vers 1820 en Beurré de Rance, où acheter

Beurré Diel ou Beurré Royal, grosse poire, poirier vigoureux (lui préfèrer les grandes formes) et fertile, maturité novembre-janvier, où acheter

Beurré Dilly, maturité septembre-octobre, où acheter

Beurré Dubuisson, maturité à partir de décembre, où acheter

Beurré Dumont, maturité octobre-novembre, où acheter

Beurré Durondeau, poire juteuse, peau jaune-vert, maturité septembre, où acheter

Beurré Giffard, découvert en 1825, grosseur moyenne, jaune pâle avec un coté rosé, chair blanche un peu verdatre, fondante, très juteuse, sucrée, acidulée, se cultive en montagne jusqu'a 1000m, à récolter avant maturité, maturité précoce (fin juillet-début aout) , où acheter

Beurré gris, poire ancienne avant 1830, poire verte avec points brun aspect pointu, chair fondante, juteuse, pouvant etre cultivé en montagne, maturité fin octobre à janvier, où acheter

Beurré Hardenpont, poire à peau jaune-gris et chair fine, maturité vers ecembre-janvier, où acheter

Beurré Hardy, obtenue en 1830, grosse poire, fondant, sucré, acidulée, facile à cultiver, très vigoureux, maturité août-septembre, où acheter

Beurré Naghin, peau verte devenant jaune à maturité, maturité vers décembre, où acheter

Beurre précoce Morettini, variété obtenu vers 1930, gros fruit parfumé à chair blanche, excellent, maturité fin juillet, où acheter

Beurré Rose, jaune avec tache fauve, où acheter

Beurré six, grosse poire à peau jaune-verdatre, avec marbrure et tache brune, chair fine de couleur un peu verdatre, fondante, goût acidulée, maturité fin octobre à debut decembre, où acheter

Beurré Sterckman ou sterckmans, grosse poire plutot ventru, chair blanche et fondante, saveur acidulée, maturité vers décembre, où acheter

Beurré superfin, date de 1844, fruit moyen, plutôt rond mais dissymetrique, peau lisse de couleur jaune à chair fine bien fondante et apprécié, acidulée, parfumée et juteuse, arbre peu vigoureux, maturité septembre-octobre, où acheter

Beurré Vauban, grosse poire, aspect cotelé, chair fine et juteuse, maturité vers janvier, où acheter

Besi de caen, maturité tardive,

Blanquette (de saintonge), petite poire de couleur jaune avec point brun, chair blanche demi fondante, maturité fin aout, où acheter

Blesson, grosse poire, saveur sucrée, où acheter

Bon chrétien d'hiver, déja présente dans le jardin potager du roi Louis XIV, grosse poire de forme irrégulière, juteuse, maturité janvier à avril, où acheter

Bonne de Beugny, maturité septembre-octobre,

Bonne d'Ezée, maturité mi-septembre, où acheter

Bourseyre, petite à moyenne poire à cuire (en confiture, au four, au vin), chair granuleuse jaunatre, non juteuse, certain ont trouvé une amélioration du gout si cueillie apres une petite gelée, rustique, maturité décembre à mars, où acheter

Brignolles, poire de petit calibre, utilisée comme poire à cuire, où acheter

Brunachon, poire de petit calibre, utilisé comme poire à cuire, la chair blanche lorsquelle est crue (saveur sucrée) devenant légèrement rosée à la cuisson, maturité à partir de novembre, où acheter

Cailhou rosat ou Caillaou rosat ou caillot rosat ou caillot Rosat coriosa, variété ancienne déja cité au 13ème siecle, chair cassante, maturité septembre, où acheter

Calebasse d'hiver, maturité tardive, où acheter

Campanette, petite poire non juteuse, plutot utilisée cuite (confiserie, confiture (utilisée coupée en deux ou en entier)), poirier rustique, maturité octobre jusqu'a mi novembre, où acheter

Capelan ou Chapelan, poire à cuire, consommation entre decembre et janvier, où acheter

Capiaumont (voir Beurré Capiaumont)

Cardinal Georges d'Amboise, maturité septembre, où acheter

Carisi, existe déja en 1762, poire à cidre ou poiré, peau jaune lisse avec point verdatre, chair ferme à dure, bien juteuse, parfumée, où acheter

Carmaniule, petite poire juteuse, maturité fin aout, où acheter

Cascade rouge, peau coloré coté soleil, maturité à partir d'octobre, où acheter

Catillac, poire à cuire, très grosse poire, peau jaune verdatre marbrée de fauve, coloré en rouge coté soleil, chair cassante et granuleuse, arbre ayant un port ouvert, maturité tardive (février à avril), où acheter

Cerise Blanche, maturité aout-septembre,

Certeau d'automne ou rouge de Monteuil, existe déja en 1540, poire ayant une peau jaune dorée avec un petit coup de soleil rose coté insolation, chair cassante, poire à cuire ne se défaisant pas à la cuisson et virant à un léger rosé en confiture, maturité octobre à décembre, où acheter

Certeau d'hiver, maturité décembre à parait-il fin mai, où acheter

Chapeland ou chapland, petite poire à peau jaune-verdatre ayant un peu de couleur coté soleil, saveur sucrée, à utiliser en poire à cuire, maturité decembre à février, où acheter

Chaploux, deja mulitiplié en 1859 dans les pépinieres de vilvorde-les-bruxelles, long pédoncule, la peau epaisse permet de cuire la poire sous la cendre, maturité novembre à janvier, où acheter

Charles Cognee ou coignée, poire bosselée, chair juteuse et fondante, léger arôme d'amande, maturité tardive, où acheter

Charles ernest, petite poire appréciée, maturité novembre à janvier, où acheter

Chat brulé, existait déja en 1628, maturité décembre, où acheter

Chat rôti, taille moyenne, longue queue, peau jaune tirant vers le doré avec des points et des marbrure rousse, chair blanche dure et cassante, astringeante, la réservée pour la cuisson, maturité août, où acheter

Chretien rouge, apparu vers 1776, Grosse poire, à chair fondante dont la peau est rouge foncй. Maturitй dans sa region vers fin aoыt, où acheter.

Citron, calibre moyen, parfumée, bonne conservation, maturité octobre, où acheter

Citron des Carmes ou Poire de la Madeleine, cultiver par les carmes (des moines) au XVIIs., petit fruit épiderme épais, rugeux au toucher, peau jaune citron, grand pédoncule, chair mi-fine, juteuse, à la fois acidulé et sucrée, fondante, gout agréable, productif, résiste à la tavelure, maturité fin juillet aux alentours de sainte madeleine (d'ou son nom), le fruit se cueille lorsqu'il est encore vert quand la coloration passe au jaune il blettit très rapidement . où acheter

Clapp's favourite (red), origine américaine, gros fruit jaune lavé de rouge, la chair blanche legerement rosé est fine, fondante, juteuse (très juteuse en fin de maturité) et parfumée, productif, maturité fin août-début septembre, où acheter

Claude Blanchet, variété obtenu en 1877, petit fruit juteux et parfumé, sensible au manipulation, maturité fin juillet, où acheter

Colette, fruit de couleur jaune bronzé, à chair juteuse et sucrée, maturité fin août-début septembre où acheter

Colin noir, petit fruit ferme et juteux au gout agréable,maturité fin août, où acheter

Colmar, déja présente dans le jardin potager du roi Louis XIV,

Colorée de Juillet, variété obtenu en 1872, petit poire peau à fond vert devenant rouge coté insolation, chair ferme et craquante, maturité mi-juillet, où acheter

Comtesse de Paris, fruit de taille moyenne, allongé, de couleur vert-jaune, chair fine blanche, acidulée et sucrée, poire d'hiver, bon pollinisateur, plutôt résistant aux maladies, maturité novembre à décembre, où acheter

Concorde, maturité septembre, où acheter

Conférence, commercialisé vers 1900, gros fruit allongé, peau de couleur vert et rouille, chair fine legerement rosée, poirier productif, sensible à l'alternance, maturité octobre, où acheter

Confiture Rose, où acheter

Conseiller à la cour, variété ancienne (1840), chair fine, fondante, à la fois sucrée et acidulée, maturité mi-octobre,

Cordier, utilisé en suisse comme poire à cidre

Cornélie, maturité aout-septembre, où acheter

Costecalde, présente dans le Lévézou (plateau de 900m d'altitude moyenne en Aveyron) poire d'hiver, epiderme vert, chair ferme, maturité décembre à mars, où acheter

Courte de Flandres, maturité septembre-octobre,

Crémesine, bien présente dans les Alpes du sud et Provence, poire ancienne, petite poire, à peau fine sensible au manipulation de couleur jaune vert, chair fine blanche à saveur sucrée, maturité fin aout-septembre, où acheter

Cuisse de Dame ou cuisse madame, déja cultivée vers 1600 (présente dans le jardin potager du roi Louis XIV), forme allongée, peau rouge et jaune, poire juteuse, sucrée, qualité moyenne pour la table, arbre productif, maturité en été, où acheter

Curé, connu en 1760, poire à cuire, le signe caractéristique de cette poire (souvent présent mais pas toujours) est d'être parcouru de haut en bas par une ligne fauve, arbre très fertile, poirier vigoureux et rustique, pouvant etre planté en altitude, peau lisse vert clair-jaune clair, chair blanche un peu granuleuse, floraison précoce, maturité décembre - janvier, où acheter

D'Argent, poire ancienne XVIeme siecle, maturité aout septembre, où acheter

De Bonne femme, poire à cuire, maturité novembre à février, où acheter

Délice de Mons,maturité septembre-octobre,

De Livre, existait déja en 1600, gros fruit, poire bonne en compote, maturité janvier à février, où acheter

De pretre, poire ancienne avant XVIIeme siecle, maturité décembre à mars, où acheter

Des salles ou des sarres, poire aveyronnaise, petit calibre, chair juteuse, maturité septembre-octobre, où acheter

De Tongres, robe brun-fauve un peu rouge coté soleil, chair juteuse acidulée et mi-fine, productif, maturité octobre-novembre, où acheter

Deux tetes, petite poire de couleur jaune à points gris, chair non fine, maturité juillet-août, où acheter

Directeur Hardy, grosse poire à peau brune coloré rouge coté soleil, chair fine de couleur creme, maturité septembre-octobre, où acheter

Docteur Jules Guyot, créer en 1870 à Troyes par Baltet, gros fruit de couleur jaune citron, chair tendre et fine, murissant à la mi-août (10 juillet à fin juillet dans le sud de la france) (précoce), sensible à l'alternance, conservation courte, où acheter,

Docteur Morettini, poire à peau jaune, maturité precoce, fin juillet, où acheter

Domfront (voir plus bas dans la section des poires à Poiré)

Double beurre mérode, chair mi-fondante blanche, où acheter

Double philippe ou Dubbele flip, jaune à maturité avec des points et marbrures grises, colorée coté soleil, chair bien juteuse et fondante, maturité octobre, où acheter

Doyenné, existant déja vers 1560, maturité octobre, où acheter

Doyenné blanc voir à Saint-Michel

Doyenné Boisselot, grosse poire, où acheter

Doyenné d'Alençon, fruit de taille moyenne, peau épaisse jaune, chair fine, fondante, sucrée, ayant du goût, granuleuse autour du coeur, poirier vigoureux, préférer les grandes formes, maturitée janvier à avril, où acheter

Doyenné Defay, calibre moyen, maturité octobre, où acheter

Doyenné de Juillet, petite poire vert jaune colorée coté soleil, chair douce, maturité en été (précoce), où acheter

Doyenne de Mérode, aspect rondouillard, maturité fin septembre, où acheter

Doyenne de poitiers, peau verte avec du rouge, maturité octobre-décembre, où acheter

Doyenne d'hiver ou Bergamotte de Pentecôte, originaire de Belgique (Louvain), grosse poire à peau verte et brune à chair fondante et sucrée, poirier fertile, préférer les expositions sud et couchant, maturité janvier à avril, où acheter

Doyenné du Comice, une des meilleures poires, création de la société d'horticulture du maine au milieu du XIXème siècle (1849), gros fruit vert-jaune, peau épaisse et granuleuse, chair très fondante et bien juteuse, parfumée, DELICIEUSE, poirier vigoureux, production améliorée si présence d'un pollinisateur, maturité à partir d'octobre, où acheter

Doyenné du Comice panaché, maturité fin novembre-decembre, où acheter

Doyenné Georges Boucher, poire jaune avec des marbrure rousse, maturité décembre à janvier, où acheter

Doyenné Goubault, poire jaune orange avec des points fauves, chair sucrée, maturité jusqu'a mars, où acheter

Doyenné Perrault, poire de calibre moyen, où acheter

Duc de Bordeaux, découverte dans la foret de rochechouart (87) en 1856, fruit de taille moyenne, jaune-vert légèrement rosé coté soleil, fondante, bien juteuse, parfum agréable, productif, maturité novembre - mi décembre, où acheter

Duc de Nemours, grosse poire à peau verte, chair blanche, fondante et fine, maturité fin octobre-debut novembre, où acheter

Duchesse d'Angoulème, découverte en 1809 près de champigné, grosse poire de couleur vert clair à jaune avec des points roux, chair demi-fine, fondante, juteuse, bien sucrée, maturité octobre novembre, où acheter

Duchesse de Bererd, grosse poire un peu bosselée à épiderme bronze, obtenu vers 1890, chair fine sucré, juteuse, parfumée, serai peu sensible à la tavelure, maturité fin octobre - début decembre, où acheter

Duchesse de Berry d'été, peau jaune coloré coté soleil, maturité été, où acheter

Duchesse de Poitiers, Grosse poire à peau jaune, maturité octobre-decembre, où acheter

Duchesse Elsa, poire jaune-vert, coloré coté soleil, maturité octobre, où acheter

Duchesse williams, grosse poire à peau jaune-verdatre, maturité mi-octobre, où acheter

Enfant Nantais, poire ventru de calibre moyen à peau bronzé, maturité septembre-octobre, où acheter

Epargne ou Cuisse de Dame déja cultivée vers 1600, forme allongée, juteuse, sucrée, maturité juillet, Commander

Epine du Mas (voir Duc de Bordeaux)

Eugène Thiriot, maturité novembre, où acheter

Fausset, variété utilisé pour la fabrication du poiré, où acheter

Favorite Morel, poire de calibre moyen à gros à peau jaune ayant des points brun, chair juteuse, dense mais fine, blanche et sucrée, maturité vers septembre-octobre, où acheter

Fer (de ?), chair dure utilisé en cuisine pour accompagner le gibier, où acheter

Ferdinand Gaillard, peau de couleur verte, chair ferme bonne cru ou cuite, maturité de novembre à janvier, où acheter

Ferdinand de Lesseps, poire de calibre moyen, à peau jaune avec marbrure fauve, chair bien fine et fondante, maturité vers septembre-octobre, où acheter

Fernatte, utilisée en suisse comme poire séchée

Figue d'Alençon, fruit de couleur jaune-vert, chair bien sucré, parfumé, maturité octobre à décembre, où acheter

Fondante de Charneu (voir à Légipont)

Fondante de la Maitre-Ecole, où acheter

Fondante de Panicel ou panisel, poire de calibre moyen, peau épaisse de couleur brune sur fond vert, chair juteuse, maturité vers décembre, où acheter

Fondante des bois, peau de couleur verte avec un peu de rouge coté soleil, chair blanche et sucrée, maturité octobre-novembre, où acheter

Fondante Moulin lille, maturité octobre-novembre, où acheter

Fondante Thiriot, date de 1862, poire rugeuse de couleur jaune pale avec des point gris et un peu de rouge cote soleil, de taille moyenne, forme un peu irréguliere, chair fine, juteuse, sucrée, maturité mi-septembre, où acheter

Foucouba, maturité aout-septembre, où acheter

François treyve, chair fine et juteuse, maturité à partir de novembre, où acheter

Frangipane, déja connue au temps de Louis XIV, grosse poire, chair ferme juteuse de couleur crème, bonne poire à cuire, maturité à partir de novembre pouvant se conserver jusqu'en février, où acheter

Général Koenig, date de 1838, gros fruit allongé, jaune citron, points fauve autour de l'oeil, chair fine, maturité novembre, où acheter

Général Leclerc, poire moyenne à grosse, ventru, fine, fondante, sucrée, parfois sans pépins, maturité octobre-novembre, où acheter

Général Tottleben, maturité vers octobre novembre, où acheter

Giroufle, poire à cuire, maturité aout-septembre, où acheter

Gloute, était servie à la table de françois premier, son autre nom est crémensine, aire de culture Alpes du Sud - Provence

Grand Champion, Gros fruit de bonne qualité gustative, arbre manquant de vigueur, maturité décembre à février, où acheter

Grise poule, bonne poire à cuire, maturité janvier, où acheter

Gros Blanquet (aussi appellé Crémensine), déja présente dans le jardin potager du roi Louis XIV, où acheter

Grosse Louise, maturité précoce, où acheter

Impériale à feuille de Chêne, où acheter

Incomparable hacon's, grosse poire, parfumée, maturité à partir d'octobre, où acheter

Jeanne d'arc, gros fruit, jaune roux, chair fine, sucrée, bien juteuse, productif, variété résistante, maturité tardive novembre, où acheter

Jean Nicolas, maturité octobre-novembre, où acheter

Joséphine de Malines, petite poire jaune, chair rosée fondante, fine, parfumée, maturité decembre à mars où acheter

Joyaux de Septembre, poire jaune rose coté soleil, chair fondante, maturit fin aout-debut septembre, où acheter

Jules Guyot (voir à docteur Jules Guyot)

Layre, petite poire à cuire, sucrée, juteuse, un peu granuleuse, productif (La légende raconte que l'on a pu récolté jusqu'a 700 kg pour un seul arbre), maturité janvier à mars, où acheter

Le Lectier, date de 1882, gros fruit, peau jaune bronze à maturité, chair blanche, fondante, fine, juteuse, sucrée-acidulée, parfumée, très bonne. Maturité en novembre et plus, où acheter

Legipont ou Charneux, gros fruit vert-jaune avec du rouge, à la saveur apprécié, chair fine, sucrée et fondante, maturité septembre-octobre, où acheter

Lombard, poire ronde, maturité tardive, où acheter

Louise bonne d'Avranches, originaire d'Avranches, date de 1788, poire allongé, grosseur petite (si forte production) à moyenne, peau verte devenant parfois un peu jaune, chair blanche, fine, sucrée, parfumée, juteuse et fondante, à récolter avant maturité, sensible à l'alternance, maturité octobre (fin août à mi-septembre dans le sud de la france). où acheter,

Louise bonne panaché, comme louise bonne mais fruit panaché, où acheter

Loup ou Catillac, grosse poire, peut-etre cultivée en montagne, variété à cuire (poire au vin. ), maturité septembre, où acheter

Madame Baltet, grosse poire à peau jaune ocre, chair fine, maturité fin décembre à fin mars, où acheter

Madame Bonnefond, grosse poire à peau vert jaune, chair juteuse, maturité novembre-décembre, où acheter

Madame Dupuis, chair fine et parfumée, maturité à partir de décembre, où acheter

Madame Favre, grosse poire à peau jaune verdatre et fauve, à chair blanche, juteuse et fondante, maturité fin aout- debut septembre, où acheter

Madame Treyve, maturité fin aout- debut septembre, où acheter

Madame Verté, poire jaune à peau épaisse, maturité décembre, où acheter

Madeleine (voir citron des carmes),

Marguerite Marillat, date de 1874, gros fruit, jaune avec du rose, chair sucrée, juteuse, parfumée, saveur appréciée, productif, aurai une resistance à la tavelure, maturité mi-septembre, où acheter,

Marie Benoist, grosse poire, maturité de décembre à février, où acheter

Marie Guisse, poire de forme allongée, maturité février-mars, où acheter

Marie Louise, poire à peau à fond vert avec marbrure de couleur fauve, chair fondante et parfumée, maturité septembre-octobre, où acheter

Mariette de Millepieds, peau épaisse et rugeuse, fond vert avec zone brune, chair fine savoureuse, maturité à partir de mars, où acheter

Marquise, déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, maturité novembre-janvier, où acheter

Cette photo est disponible en fond d'ecran

Martin sec ou Capelan ou Chapelan, Ancienne variété de poire connu avant 1550, déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, forme allongée, peau fauve-marron, (voir photo à coté) poire à cuire, chair cassante, sucrée, maturité fin novembre à fin janvier. où acheter

Maude, bien juteuse, maturité tardive où acheter

Merveille Ribet, maturité décembre-janvier, où acheter

Messire jean, déja connue en 1550, présente dans la selection des meilleures poires effectué par De La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, grosseur moyenne, peau de couleur roux à bronzé, chair cassante, granuleuse, poire à cuire employée dans la fabrication du raisiné, maturité novembre à décembre. où acheter

Mocatelet, utilisée en suisse comme poire séchée

Molarde, chair grossiere et pierreuse, utilisé pour le jus et le poiré, maturité octobre, où acheter

Monchallard ou Montsalard, maturité aout-septembre, où acheter

Mouille bouche ou Jansémine, maturité juillet, où acheter

Mouille bouche d'automne, juteuse, maturité septembre, où acheter

Muscadelle, (voir sept en bouche)

Muscadet (voir plus bas dans la section des Poires à Poiré)

Muscat Allemand d'hiver, déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, où acheter

Muscat fleuri d'été, poire ancienne connue depuis le XVIeme siecle (val de loire), déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV,, calibre moyen à gros, maturité debut aout, où acheter

Napoléon Savigny ou Savinien, où acheter

Nec plus ultra Meuris, maturité de fin octobre à debut decembre, où acheter

Normand blanc, terroir haute-savoie, utilisé pour la fabrication de jus de poire, où acheter

Notaire Lepin, maturité à partir de janvier, où acheter

Notre dame, peau jaune avec des points gris et un peu de rouge, chair sucrée, ferme mais bien juteuse, maturité fin aout-debut septembre en belgique, où acheter

Nouveau poitau, maturité mi-octobre, où acheter

Oeuf de Cygne, cité dans la littérature des 1729, forme presque ovale, à peau jaune vert devenant un peu rouge coté insolation, chair blanc-creme, granuleuse, un peu astringente, presentant peu d'interet, maturité septembre octobre, où acheter

Olivier de Serres, date de 1847, gros fruit aplati et bosselé de couleur jaune-vert avec des taches fauves un peu rouge coté soleil, peau fine, chair fondante presque fine, parfumée, sucrée, maturité de janvier à fin mars, où acheter

Orange Musqué, déja cultivé en 1600, maturité mi-aout, où acheter

Orangeyre, poire de rondeur irreguliere et plutot aplati, peau jaune, chair fondante et fine, parfois farineuse, coeur pierreux, maturité decembre-janvier, où acheter

Pakam's triumph, fruit bosselé jaune à maturité, chair fine, fondante, acidulé, juteuse, de bonne qualité gustative, poirier de vigueur moyenne, peu sensible à l'alternance, maturité mi-septembre dans le sud de la france, où acheter

Paron professeur Lagerberg,

Passe Colmar, poire de calibre assez gros, à conduire en haute tige, poirier bien fertile, maturité novembre à janvier, où acheter

Passe Crassane ( passacrassana en Italie ), decouverte en 1850 à Rouen par Mr Boisbunel, maturité tardive (janvier à avril). Du fait de sa sensibilité au feu bacterien cette variété ne doit plus être multipliée et est interdite à la plantation en France.

Perots, petite poire de type saint jean, maturité précoce vers juillet, où acheter

Pérou d'argent,verte, petite, sucrée, maturité fin juillet, où acheter

Pérou, petite poire sucrйe à peau verte devenant jaune quand elle est mûre, à cueillir avant maturité, maturitй dйbut aoыt, où acheter

Pérrotier, petite poire de la saint jean, maturité juillet, où acheter

Petit-Muscat aussi appelé muscadelle (voir à set en bouche), déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, où acheter

Petit perous, petite poire, maturité précoce début juillet, où acheter

Pierre Corneille, mise sur le marché vers 1900, croisement entre beurré diel et doyenné du comice, poire ayant une peau couleur bronze, à chair fondante, saveur mi-sucrée, bonne poire, arbre résistant, où acheter

Plant de blanc, variété utilisé pour la fabrication du poiré, où acheter

(voir la liste plus bas dans la section des poires à Poiré)

Poire à Clement, maturité mi-aout, où acheter

Poire à cotes d'or, vigoureux, maturité decembre-mars, où acheter

Poire à deux tête, maturité fin juillet-debut aout, où acheter

Poire Citron, poire assez grosse, peau jaune, chair blanche juteuse, sucrée, productif, maturité mi-septembre, où acheter

Poire Coing, déja connu en 1596, aspect bosselé et ventru, peau jaune citron, chair ferme, granuleuse, sucré, parfumé, pas juteuse, vigueur moyenne, sensible à la tavelure et au monilia, maturité novembre, où acheter

poire d'ange (voir à Boutoc),

Poire d'astaffort, grosse poire à long pedoncule, peau vert pale avec leger coup de soleil rose coté insolation, maturité septembre, où acheter

Poire de Carrière, utiliser autrefois dans les poulaillers pour apporter ombre en été et nourriture à l'automne (région Brie et Gatinais).

Poire de cloche, variété utilisé pour la fabrication du poiré, où acheter

Poire de Coq, poire à cuire, où acheter

Poire de Dame, poire à cuire de taille moyenne, maturité decembre-janvier où acheter

Poire de Fisée, poire à cuire, où acheter

Poire de la Saint Jean (voir a Saint-jean)

Poire de Livre, vigoureux, maturité decembre-mars, où acheter

Poire de Loches, petite, forme conique, dure (c'est une poire à cuire), peau rugueuse brune, chair blanc-vert devenant rosé à la cuisson, époque de consommation octobre novembre, pas de producteur de cette variété pour lemoment

Poire de Sauge, terroir : nievre, yonne, peau verte devenant rose-rouge coté insolation, chair blanche legerement verte, granuleuse et âpre, utilisée (et appréciée) comme poire à poiré et poire à eau de vie, où acheter

Poire des Petits Vaux, maturité octobre, où acheter

Poire Fleur, gros fruit, poire à cuire, maturité janvier à avril, où acheter

Poire Madame, maturité fin aout, où acheter

Poire Orange ou poire d'orange, ancienne variété, forme ronde plus large que haute, poire à cuire, maturité aout-septembre, où acheter

Poire royale (voir à royale d'hiver)

Précoce Moretini ou Morettini, poire allongé, maturité fin aout-septembre, où acheter

Précoce de Trévoux, Trévoux est une commune de l'Ain, variété obtenu en 1862, poire assez grosse et parfumée de couleur jaune et rosé coté soleil , chair blanche sucrée et fine, juteuse, bon goût relevé, maturité début août. où acheter

Président Drouard, assez grosse poire à peau jaune avec point, de saveur apprécié, maturité decembre-janvier, où acheter

Président Drouard panaché, où acheter

Président Heron, grosse poire (400 gr et plus), peau vert jaune parsemé de point et de zone de couleur bronze, bien juteuse, grain moyen, tendre et fondante, maturité deuxieme moitié de septembre, voir l'image. où acheter

Princesse de Lubeck, maturité juillet,

Professeur Grosdemange, chair fine, maturité à partir de novembre, où acheter

Rateau gris, grosse poire à cuire, maturité de janvier à février

Rateau rouge, poire à cuire, où acheter

Raullin, variété utilisé pour la fabrication du poiré, où acheter

Remi Chatenay ou rémy chatenay, Grosse poireà peau verte, juteuse et fondante, maturité jusqu'a mars, où acheter

Rosé de juillet, maturité aout, où acheter

Rosset, petite poire se conservant bien, où acheter

Rouge de Monteil où certeau d'automne, où acheter

Rousselet de Reims, déja existante en 1650 (déja présente dans le jardin du roi Louis XIV ?), abondant en champagne dans les temps anciens, le fruit est petit vert foncé avec zone de rouge brun coté soleil jaunissant un peu vers la maturité, gout sucré, saveur apprécié, le fruit mollissant assez vite à la conservation, il peut etre séché, arbre vigoureux et fertile,maturité septembre dans sa region d'origine, où acheter

Royale d'Angleterre, voir à Belle angevine

Royale d'hiver, ancienne variété début XVIIIeme, grosse poire de forme bosselée et trapu, peau jaune, chair fondante jaunatre, sucrée et bien juteuse, parfumée, maturité janvier-mars, où acheter

Saint Germain d'hiver, déja présente dans le jardin potager du roi Louis XIV, poire à cuire, calibre moyen, éviter exposition nord, où acheter

Saint Jean (vert), petit fruit, queue longue et arquée, couleur verte uni légèrement brillante, chair blanche demi-fine tendre, juteuse qui apaise la soif en été, sucrée, excellent gout légerement musqué, arbre de vigueur moyenne et faible developpement, mais productif, maturité echelonné à partir de fin juin (la plus précoce), conservation très courte, où acheter

Saint Leu, poire à cuire, peau doré à maturité avec marbure couleur liège, chair ferme et granuleuse, maturité mi-septembre, où acheter

Saint Lezin, déja présente dans le potager du roi Louis XIV, où acheter

Saint Mathieu d'hiver, poire à cuire, se conserve assez mal, la greffe reussi mal sur cognassier, poirier vigoureux et rustique, maturité hiver, où acheter

Saint Remy, poire à cuire, peau vert-jaune avec des stries rouge au soleil, bonne conservation, maturité janvier à avril, où acheter

Saint Rouain, petite poire, peau jaune-vert avec insolation rouge, chair ferme presque fine, parfumée, utilisé pour la cuisine, maturité septembre, où acheter

Sanguine de France ou sanguinole, poire de petit calibre, chair ferme ayant des marbrures roses, léger parfum de rose ?, maturité fin août-debut septembre, où acheter

Sans pépins, maturité septembre, où acheter

Santa Maria, Variйtй ancienne italienne. Fruit juteux et croquant de calibre moyen. Arbre productif. Maturitй mi-aoыt où acheter

Sarteau ou Essarteau ou Fusée d'automne, poire des hautes-alpes et alpes de haute-provence, petite poire de forme allongée, peau jaune pouvant devenir rosée coté soleil, chair blanc crême granuleuse, peu juteuse, restant ferme à la cuisson d'ou une utilisation en confiserie ou comme poire à cuire, maturité novembre-decembre, où acheter

Satin vert, déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV

Sauge laiteux (voir à Poire de saauge laiteux)

Seigneur Espéren ou Bergamotte lucrative, maturité septembre, où acheter

Sept en Bouche ou Sept en gueule, variété ancienne présente dans la littérature depuis le XVIeme siecle (terroir cité Lyon) mais qui pourrai dater des Romain (une variété semblable serait décrite par Pline l'ancien dans son histoire naturelle ?). Petite poire d'ou son nom (on la mangeait sans la couper en enlevant les élements durs (queue. )), poires groupées sur la branche, peau jaune devenant bronzé-orange coté soleil, chair douce couleur crème peu fine, goût musqué apprécié, variété rustique peut atteinte par les maladies, donne le meilleur d'elle même dans les terrains secs, maturité très précoce vers fin juin- debut juillet, blettie rapidement mais peu se consommer un peu avant maturité, où acheter

Soeur Grégoire, grosse poire jaune-rousse, chair fine et bien sucrée, appréciable, rustique, productif, où acheter

Soldat laboureur, datant de 1820, gros fruit sucrée, peau jaune clair, chair juteuse, demi-fondante, acidulée, rustique, productif, maturité à partir d'octobre, où acheter

Souvenir de Jules Guindon, maturité à partir de mars, où acheter

Souvenir de Leroux Durand,

Souvenir de Madame Charles, où acheter

Souvenir du congrès, maturité aout-septembre, où acheter

Spadona, poire à peau verte, chair blanche fine et juteuse, maturité aout-septembre, où acheter

Sucrée d'Aix les bains, maturité à partir de septembre, où acheter

Sucré de Montluçon ou verte sucrée, apparue au début du XIXeme siecle, poire de calibre moyen à gros, forme pointue, peau verte virant au jaune vers la maturité, chair fine, maturité novembre, où acheter

Sucrée verte ou sucré vert, Originaire de bourgogne en 1598, découverte par Jean Bauhin, déja présente dans la selection des meilleures poires effectué par de La quintinie pour le jardin du roi Louis XIV, poire verte à chair mi-fine, fondante, très sucrée, croquante, maturité octobre, où acheter

Super Commice delbard ®, bien parfumée et savoureuse, maturité octobre-novembre, Commander

Tendra di valencia, maturité fin juillet-debut-aout, où acheter

crisplus de orlistat 120 mg

Do you often break out with tiny red pimples? Do cleansers, moisturizers, toners, and makeup leave your face feeling itchy or tingly? Does sunscreen leave your face looking sunburned even before you have been out in the sun?

If you answer “yes” to any of these questions, it’s possible that in addition to acne you also have allergies. Allergy-prone, sensitive skin makes treating acne difficult because skin care products often cause as many problems as they resolve.

Skin allergies are often misdiagnosed as types of acne.

Many people who don’t have hay fever or asthma nonetheless have skin allergies. A telltale sign of skin allergies is redness where redness is not expected.

Maybe wearing a ring or a bracelet leaves your skin looking just a little irritated, or possibly more than just a little irritated. Maybe you break out when your skin comes in contact with metal (other than 14-karat gold). Or maybe your skin is itchy and dry after it comes in contact with soap, massage oil, bubble bath, or shampoo that contains herbs, botanicals, or fragrances.

Millions of people who have acne also have allergic contact dermatitis, a condition that keeps the skin in a state of constant irritation. Skin cells die and are shed. Some of these skin cells find their way inside pores where they can clump and clog the pore so that acne results. Because the skin is already irritated, these blemishes quickly progress into tiny red pimples, the redness caused by allergic inflammation as well as bacterial infection. These spots on the skin would be red even if there were no acne bacteria, but bacteria can add to the problem.

If you have allergic contact dermatitis, it is likely that a wide range of substances can trigger breakouts on your skin. If you have chemical contact dermatitis, then is it more likely that a single identifiable substance triggers your breakouts, and all you have to do is to avoid it. Avoidance also works for allergies, but only if you can identify all of your triggers and eliminate them from your environment. Most people who get allergic-type blemishes need a different approach.

For over 50 years, doctors used to tell their “allergic acne” patients to use hydrocortisone creams. They are lots of obvious reasons why steroid creams like hydrocortisone would seem to be a good idea for treating tiny red pimples on the face. They are cheap (or at least some brands are). They relieve inflammation quickly by “turning off” the immune system around the pimples. And they don’t require a lot of follow-up care.

The downside of using inexpensive hydrocortisone creams like Cort-Aid or much more expensive products like Soothe as Needed Hydrocortisone Lotion and DERMAdoctor Handy Manum Medicated Skin Repair Serum with 1% Hydrocortisone is that eventually these products thin the skin. This leaves the skin even more vulnerable to allergies. When people use even more hydrocortisone, the skin thins even more, causing a vicious cycle of allergy and irritation that inevitably leads to slow-to-heal wounds on the skin.

It’s also tempting to treat skin allergies with antihistamines. These over the counter medications are also inexpensive and immediately effective. The problem with antihistamines is that they may stop itching and reduce redness, but they do nothing about the underlying problem and the older versions cause drowsiness and loss of coordination.

There are also several treatments that require a doctor’s OK that work when appropriately prescribed:

  • Doxepin is actually an antidepressant compounded into a cream for the skin. It relieves itch, but it’s usually prescribed for “24/7” skin irritation.
  • Pimecrolimus (Elidel cream) and tacrolimus ointment (Protopic) stop the immune system’s T cells from releasing inflammatory substances in the skin. Since they shut down the immune system in the skin, they are usually not a good idea when there is also acne infection.
  • Disulfaram (Antabuse) is a chelating agent that is usually administered to alcoholics to keep them from drinking. It also binds nickel and can help resolve skin allergies when reactivity to nickel is the main problem.

Your doctor will have other options for treating your skin condition, but none of these traditional alternatives really works all that well. So what can you do if you have an ongoing problem with sensitive, allergy-prone, broken out skin?

One approach to dealing with allergies that trigger acne outbreaks on the skin is to incorporate a natural antihistamine, quercetin, into your diet. Quercetin is an antioxidant that is found in most fruits and vegetables but especially in their peels. Apple peels, for example, contain about 10 times as much quercetin as unpeeled apples. Onion skin (not that you should start eating onion skin) contains far more quercetin than the edible onion beneath it. The reason quercetin is abundant in the outer layers of fruits and vegetables is that it protects them from sun and insect damage.

Apples, onions, grapefruit juice, green tea, and red grapes are the most abundant sources of quercetin in most Western diets. A seldom-consumed vegetable called lovage, however, contains 40 times as much quercetin as apples, and capers contain even more.

In the human body, quercetin binds to receptors on the mast cells that release histamine in the skin. The chemical action of quercetin is similar to jamming the wrong key into a lock. The advantage of eating foods that rich in quercetin over taking antihistamines is that quercetin’s effects are limited to the skin. There is no warning label on apples about daytime drowsiness or precautions for driving or operating heavy machinery.

An apple a day may indeed help keep acne away. Grapefruit juice contains even more quercetin, but it contains so much quercetin that it can interfere with the liver’s ability to clear certain medications—especially prescription antihistamines. But a laboratory trial at the College of Health Sciences at Korea University in Seoul suggests that eating an apple day may be especially useful if you also take any kind of antibiotic for acne, greatly reducing the activity of acne bacteria while reducing allergic sensitivity of the skin.