hyzaar 50 mg/12,5 mg

Pour les acnés légères, certaines plantes aident à retrouver une jolie peau sans passer par de lourds traitements. Efficace et bon marché.

60 à 80 % des adolescents en souffrent. Près de 25 % des adultes - surtout les femmes - seraient également affectés. Quel est ce terrible mal ? L'acné. Cette maladie inflammatoire chronique commence à la puberté et son mécanisme est connu : sous l'influence d'un désordre hormonal (cortisol, androgènes. ), la peau produit trop de sébum, une substance grasse qui bloque les pores de la peau, formant un terrain propice au développement de bactéries et donc à l'apparition de boutons. L'acné peut également survenir chez la femme adulte selon les fluctuations hormonales : quelques jours avant les règles, lors du début ou de l'arrêt d'un contraceptif oral, durant la grossesse ou encore au moment de la ménopause. Les règles d'hygiène locale sont essentielles pour ces peaux fragiles et irritables. Il faut notamment éviter des produits qui décapent et assèchent, limiter l'exposition au soleil, le maquillage et adopter une hygiène irréprochable avec tout ce qui touche la peau : taie d'oreiller, pinceau de maquillage, crèmes, etc. Une alimentation riche en fruits, en légumes et en zinc - l'oligoélément principal pour la régénération de la peau - est conseillée, ainsi que l'arrêt du tabac et la limitation d'aliments gras, comme la charcuterie ou les fromages.

Le retentissement psychique de l'acné ou les cicatrices qu'elle peut occasionner ne sont pas à prendre à la légère. Les traitements chimiques proposés peuvent être efficaces et quelques fois incontournables, mais ils entraînent des effets secondaires potentiellement graves (le célèbre Roaccutane a ainsi été suspecté de risques suicidaires). En première intention, certaines plantes seront donc une alternative intéressante pour réguler les déséquilibres hormonaux, drainer l'organisme et la peau et agir localement.

Les androgènes, hormones sexuelles mâles présentes chez la femme et chez l'homme, entraînent l'hyper-sécrétion de sébum de la peau. Pour réguler leurs excès, le Dr Goetz, enseignant en phytothérapie à la faculté de Bobigny, fait alors appel à certaines plantes à l'action anti-androgène, telles que le houblon (Humulus lupulus). Ce dernier possède aussi une action antibactérienne et des vertus apaisantes utiles en cas de stress, un facteur aggravant de l'acné. On peut le consommer sous forme de tisanes à raison d'une à trois tasses par jour. Le houblon est déconseillé durant la grossesse et en cas de cancer hormono-dépendant (sein, utérus), et pour les messieurs, il aurait des effets anaphrodisiaques. L'ortie (Urtica dioica) est également traditionnellement utilisée (tisane, gouttes. ) dans les traitements de l'acné. Elle aurait une action anti-androgène comme le houblon, ce qui permettrait de freiner la production de sébum. De plus, cette plante riche en oligoéléments a également des propriétés anti-inflammatoires et anti-microbiennes intéressantes lors des problèmes d'acné. Attention : en cas de troubles du coeur ou des reins, l'ortie est contre-indiquée.

hyzaar 50 mg/12,5 mg

La route vers des cheveux sains et plein de vitalité est pavée de produits, de potions, de protéines et de conditionneurs…

Si vos cheveux sont très abîmés, fourchus, brûlés par le soleil et cassants, il est temps de prendre votre chevelure en main. Il est facile d'oublier que nos cheveux peuvent être très fragiles. L'exposition au soleil, au sèche-cheveux, au fer à lisser, et même le brossage quotidien peuvent vous couter cher. Il n’existe pas de machine à remonter le temps et il ne faut pas oublier que la réparation des cheveux abîmés ne se fera pas du jour au lendemain.

Cependant, si vous suivez ces bonnes habitudes vos cheveux trouveront surement la voie de la guérison.

Les produits que nous utilisons et même l'eau que nous utilisons pour éliminer les produits que nous appliquons sur nos cheveux, peuvent altérer l’éclat de nos cheveux.

C’est ce qu’on appelle en anglais le « build-up ». C’est l’accumulation de résidus de produits dans les cheveux qui les rend ternes, mous, sans vie, et fragilise même les pointes. Se débarrasser de se Build-up est la première étape pour réparer les dommages et avoir des cheveux plus sains. Un bon shampooing clarifiant ou du vinaigre de cidre de pomme dans l’eau de rinçage sont d'excellentes options pour enlever le build-up, les dépôts d'eau dure, et l'accumulation de minéraux sur vos cheveux.

La régularité de ce traitement clarifiant dépend vraiment des produits que vous utilisez et de l'eau qui sort de votre robinet mais la moyenne serait d’une fois par mois.

Un des plus grands coupables des dommages capillaires est le soleil. Les couleurs se ternissent, les pointes se dessèchent, les cheveux sont fragilisés.

Si vous ne protégez pas vos cheveux contre les rayons UV il est temps de commencer même hors saison estivale, comme pour la peau, le soleil est néfaste toute l'année.

Ces conseils offrent un excellent point de départ pour commencer à protéger vos cheveux du soleil. Après une longue journée d'exposition au soleil (sorties à la plage, randonnées, activités sportives en plein air), donnez à vos cheveux un soin hydratant profond pour limiter les dégâts et aider vos cheveux à rester en parfait état.

Pour infuser de l’humidité et des émollients dans vos cheveux, les professionnels conseillent de faire des traitements à l’huile réchauffée. Ces traitements permettent également de protéger les cheveux contre les risques de cassures. Ces traitements à l'huile chaude sont simples à faire à la maison. Appliquez votre huile pour cheveux abîmés (ou toute autre huile hydratante) généreusement sur cheveux propres et essorés à l’aide d’une serviette. Certains de nos favoris sont le Silk Infusion de CHI ou le Traitement Marrocanoil. Vous pouvez également passer simplement par votre cuisine et essayer l'huile d'olive ou l'huile de citronnelle. Couvrez vos cheveux avec un bonnet de douche ou une pellicule de film alimentaire puis appliquez de la chaleur à l'aide d'une serviette chaude, de votre sèche-cheveux ou asseyez vous au soleil par une journée chaude.

Après que l’huile ait bien chauffé, laissez vos cheveux refroidir à température ambiante, et enfin rincez à l'eau froide.

Les traitements à l'huile chaude peuvent être effectués une à trois fois par mois en fonction du degré de dommages et de sécheresse de vos cheveux.

Attention, trop d'huile peut donner à vos cheveux un aspect gras, donc prenez garde à ne pas en abuser.

4- FAITES UN BON SOIN REVITALISANT EN PROFONDEUR

Un soin hebdomadaire de conditionnement profond est un must pour réparer les dommages sur vos cheveux et prévenir dégâts et cheveux cassant à venir.

Tous les soins ne sont pas les mêmes, il est important de trouver un revitalisant en profondeur qui fonctionne avec votre type de cheveux, ne les alourdira pas et ne les graissera pas.

Avouons-le la solution contre les fourches reste les ciseaux… Seule la coupe peut venir à bout des pointes fourchues. Il suffit de couper quelques petits centimètres, cela permettra d'éliminer une partie des dommages et rendre le processus de réparation un peu plus facile.