viagra tablet prix en roupies

Dans votre boite mail ! Inscrivez-vous

© Skëne, Flickr Creative Commons

Sur les forums des sites médicaux, les femmes se passent le tuyau. L’Androcur serait un remède miracle: un anti-acné très efficace et un contraceptif fiable, qui, cerise sur le gâteau, supprime les règles. Rien d’étonnant: il provoque une ménopause artificielle. L’Androcur est un médicament hormonal qui diminue la production d’hormones masculines, en particulier la testostérone. Pour les hommes, il est prescrit en traitement palliatif du cancer de la prostaste ou comme castration chimique des délinquants sexuels. Chez les femmes, ce produit permet de soigner les hirsutismes graves et le syndrome des ovaires polykystiques. C’est en tout cas ce que prévoit l’autorisation de mise sur le marché. Mais ce traitement a aussi des résultats spectaculaires sur l’acné et un effet contraceptif. Un comprimé contient la même molécule que Diane 35 (l’acétate de cyprotérone), mais 25 fois plus dosée.

Certains médecins, gynécologues ou dermatologues n’hésitent pas à prescrire de l’Androcur sans respecter les règles.

Des vertus qui n’ont pas échappé aux femmes complexées par leurs boutons. Des dizaines de forums sont consacrés à l’Androcur sur Doctissimo ou Doctoralia. “Peau superbe, cheveux magnifiques”, “Mon acné a disparu comme par miracle”, “Visage nickel”… Comment expliquer cette Androcur-mania? Certains médecins, gynécologues ou dermatologues n’hésitent pas à en prescrire sans respecter les règles. Sur 142 000 ordonnances l’an dernier, ce médicament a été prescrit comme contraception dans 22,8% des cas et contre l’acné dans 8,6% des cas d’après la Haute Autorité de santé (HAS).

C’est ce qu’a vécu Florence, 30 ans, en consultant un dermatologue parisien pour un problème d’acné. “Il m’a tout de suite prescrit de l’Androcur”. Pourtant, ce médicament ne doit “jamais” être proposé “dans les acnés banales” ni “jamais en première intention”, explique le Pr Brigitte Dréno, du service dermatologie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes. Pour Florence, “il s’agissait d’un simple médicament contre l’acné”. Le médecin ne la détrompe pas. Il ne lui prescrit pas d’analyse de sang, notamment pour évaluer le niveau de glycémie ou le risque de phlébite. Il ne mentionne pas non plus les risques. Le dermato zappe l’indispensable traitement hormonal substitutif (pour éviter les effets secondaires: baisse de libido, prise ou perte de poids, sécheresse vaginale, contractions utérines). Ces pratiques étonnent le Dr Pierre Nagy, gynécologue au CHU de Montpellier. “Jamais de [sa] vie”, il n’a prescrit d’Androcur. “C’est trop fort, trop risqué.” Pour le praticien, il y a trop d’effets secondaires: risques hépatiques, de thrombose ou d’embolie pulmonaire. Plus nuancée, le Pr Brigitte Dréno rappelle que “la prescription d’Androcur, dans le cas d’un syndrome d’ovaires polykistiques, comporte plus de bénéfices que de risques et peut avoir un effet positif sur l’hypertension artérielle, le taux de triglycérides élevé et le risque de diabète à moyen terme qu’implique le syndrome.

Outre les forums, certains médecins assurent sa réputation sur Internet. C’est le cas de “Miss Frottis”, une gynécologue blogueuse anonyme très lue.

L’expérience de Gaëlle, 30 ans, est édifiante. Elle a pris de l’Androcur de 18 à 29 ans pour traiter son acné, d’abord sur les conseils de son généraliste. Pendant cinq ans, Gaëlle déménage régulièrement pour ses études et change de médecin. À chaque fois, gynécologues ou généralistes renouvellent son traitement sans hésiter. Gaëlle doit attendre l’âge de 23 ans pour qu’une gynécologue lui explique ce qu’est vraiment l’Androcur. Inquiète, la jeune femme arrête. Son acné revient de plus belle au pire moment: elle cherche du travail, son image est importante et elle reprend alors le traitement. Aujourd’hui, elle a définitivement arrêté. Le déclic a eu lieu dans le cabinet d’une gynécologue, qu’elle interrogeait sur le médicament : “Elle a très mal pris cette remise en question et m’a mise à la porte!

Outre les forums, certains médecins assurent sa réputation sur Internet. C’est le cas de “Miss Frottis”, une gynécologue blogueuse anonyme très lue. Depuis le scandale Diane 35, elle propose aux lectrices privées de leur pilule de prendre de l’Androcur. Un traitement “indispensable (…) à toutes celles qui ont une acné très sévère et sont contraintes d’avoir un visage impeccable de par leur métier (esthéticiennes, professeures, hôtesses d’accueil)”, explique la gynécologue.

Miss Frottis est consciente que sa proposition est délicate : “Si on veut retrouver Diane, c’est possible dans notre pharmacopée… À condition de trouver le médecin qui va oser prescrire” de l’Androcur. Car “s’il y a accident thrombotique, nous ne pourrons nous défendre au tribunal car Androcur n’a pas l’autorisation pour l’acné mais uniquement pour soigner la pilosité”. Sollicitée à plusieurs reprises, la gynécologue ne nous a pas répondu.

Remplacer Diane 35 par Androcur: cette “astuce” a-t-elle pu être suggérée par le laboratoire Bayer, fabricant des deux produits? Impossible de le savoir.

Le Dr Pierre Nagy préfère orienter ses patientes vers d’autres pilules anti-acné. “Je leur explique qu’il vaut mieux avoir quelques boutons, plutôt que de prendre un médicament trop puissant.” Remplacer Diane 35 par Androcur: cette “astuce” a-t-elle pu être suggérée par le laboratoire Bayer, fabricant des deux produits? Impossible de le savoir. Il refuse de répondre à nos questions. Pas moyen non plus d’évaluer combien d’“orphelines” de Diane 35 se sont rabattues sur Androcur. Pour rappel, la pilule et ses génériques avaient été retirés du marché à cause du risque thromboembolique veineux et artériel, mais devrait être bientôt ré-autorisée à la vente. Les femmes qui prennent de l’Androcur ingèrent, selon le dosage prescrit, six à 25 fois plus de la molécule mise en cause.

viagra siège social canadien



lancé par TLaw le 27.12.2013

J'ai 23 ans et des trous plein la barbe, j'ai beau me raser ça ne pousse pas, notamment sur les joues. Alors comment faire pour enfin avoir une belle barbe, unie, sans trou?

En tondant votre barbe avec un sabot de 5 à 10 millimètres, vous allez couper la barbe trop longue sans toucher à la barbe de vos trous, et avec le temps la barbe de vos trous va rattraper le reste. Cela peut prendre plusieurs mois si vos trous de barbes poussent vraiment très lentement.

Au bout d’un certain temps plus ou moins long en fonction de votre barbe, vous aurez quelque chose d’égalisé.

Mon conseil : assumez-le, c’est très stylé tant que vous ne dépassez pas les 1cm de longueur de barbe.

-->Mais dans tous les cas, entretenez votre barbe avec une tondeuse.

Pour les trous, moui ça joue essentiellement sur comment dire. bah la génétique quoi!

Je vais avoir 28 piges bientôt, et mes joues ont toujours été très peu fournies, c'est comme ça je peux rien y faire. Donc le mieux c'est d'adapter ton style de barbe en fonction de celle-ci. Tout comme on adapte sa coiffure en fonction de l'implantation des cheveux. On peut pas toujours faire tout ce qu'on veut avec notre corps! 'faut être en harmonie.

    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1(Merci ! :)) le 03.01.14, 07h13 par GCeara
  • +1(+1) le 04.01.14, 23h46 par renaud_no

C'est intéressant de recevoir des conseils de PRO.

Comme Tlaw, j'avais beaucoup de trous dans la barbe, moi qui rêvais d'avoir une belle barbe de 3 jours pour juste avoir la classe et montrer ma virilité, moi qui suis plutôt sensible.

Bref, j'ai parcouru des dizaines et des dizaines de sites, recherchant comment faire pousser cette fichu barbe de façon naturelle, car je ne voulais pas jouer avec les hormones en m'injectant de la testo ou autre. Et j'ai finalement trouver des "remèdes" que j'ai mis en pratique. Les voici :

1) Vous rasez tous les jours, ça ne sert à rien. Laisser pousser quand on a des trous, c'est moche. Donc j'ai acheté une tondeuse "barbe de 3 jours"(40-50€). Cette tondeuse, grâce à la mollette pour fixer une longueur (j'ai pris au début une longueur de 2mm), permet de couper les poils trop longs sans toucher aux poils qui poussent doucement, ce qui permet d'homogénéiser la barbe. Car les trous viennent du fait que la pousse des poils à ces endroits là est très lente et si on rase à ras tout le temps dans ces trous, ces poils ne se développeront jamais !!

2) Lavez-vous le visage matin ET soir avec un gel nettoyant (le mieux c'est spécial "peaux sensibles") car les poils se développent sur une peau propre.

3) Une à deux fois par semaine, laver vous le visage avec un gel exfoliant (désincruste les pores pour favoriser la pousse du poil).

4) Après le lavage du visage, mettre à chaque fois, de la crème à l'eucalyptus en massant sur les parties où vous voulez que les poils poussent. En effet, l'eucalyptus est réputé pour la pousse des poils. Perso, je n'en ai pas trouvé de cette crème. J'ai donc acheté un pot de crème classique et y ai mis quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus.

5) Un truc qui va vous faire passer pour un débile, mais ça a son intérêt : massez vous le visage (surtout là où vous voulez que ça pousse) quelques fois par jour pour "destresser" le visage.

6) Faites une cure de vitamine B, de toute les sortes, ça accélère la pousse des poils ! La vitamine H (ou biotine) marche vraiment bien, à prendre sous forme de comprimés. Bien sûr, qui dit vitamine, dit naturel donc ça ne fait AUCUN mal sur le corps.

7) La barbe, c'est les hommes qui en ont (je vous apprend rien !) et les poils, c'est notre partie animale qui ressort. Donc pour la pousse des poils, faites des trucs de "bêtes" : du sport, manger beaucoup de protéines (viande, poisson, oeufs).