Image
Premier prix du Conservatoire National de Paris, Premier prix de la Ville de Paris, prix de l’UFAM et de la Fondation Léopold Bellan, Prix d’Excellence Départemental, Marie Béatrice D’Anna a obtenu ces récompenses en Saxophone après avoir étudié le piano le chant et la flûte traversière au conservatoire. Après un Deug de musicologie, elle suit une formation professionnelle sur la psychologie de l’enfant et de l’adolescent et une formation en Direction de Chœur. Marie-Béatrice d’Anna a joué dans les formations les plus variées : Duo saxophone-piano classique et musiques du 20ème siècle, Trio musique Française, Les Anches Passent, Trio sax accordéon et percussions, Quartet de Jazz etc. Dans le domaine des musiques contemporaines,  elle a créé l’œuvre de Eric Fischer « Nature morte » pour Sax alto et quatuor à corde en 2004 ; « Le rêve du Chaman » de Thierry Pécou en 2006 ; « Julie la pluie » pour Saxophone orchestre et chœur de Philippe Picot en 2007 etc. Trilingue Français, Anglais, Espagnol, elle est organisatrice de Projets multi-artistiques Municipaux, Grade de Galop 4 en equitation elle est décoratrice professionnelle sur porcelaine et ambassadrice de SOS villages d’enfants dans lesquels elle a été élevée.. Directeur artistique de colonies sportives et musicales, animatrice Bafa, elle dirige des ateliers de jazz et de musiques actuelles ainsi qu’un petit Orchestre. Elle a monté un opéra pour enfants avec des élèves danseurs, comédiens pratiquant l’art du cirque et organisé un Hommage à Chet Baker en Quartet de Jazz Vocal. Elle est aussi professeur de Saxophone et de musique de chambre aux Conservatoires de Musique et de danse de Champigny sur Marne, Rungis et St Cloud.