Accueil arrow Détails
 

L'orchestre de chambre de Xavier Gagnepain (CRR-BB)
thumb
samedi 2 février 2013 | 15h00
Auditorium des Avelines
 

Ensemble à cordes

du Conservatoire Régional de Boulogne-Billancourt

Direction : Xavier Gagnepain

 Photos : Jean-Christophe Dehan

   :: ev_past/gagnepain2013 ::

 

Symphonie n°8 en ré majeur
Félix MENDELSSOHN

 

Cinq mouvements op.5
Anton WEBERN

 

Les illuminations

Benjamin BRITTEN

 

I. Fanfare

II. Ville
III a. Phrase - Zhiquan LU, soprano                             

III b. Antique - Anara KHASSENOVA, soprano               

IV. Royauté - Paola MAZZOLI, soprano           

V. Marine - Anara KHASSENOVA, soprano               

VI. Interlude
VII. Being Beauteous - Margaux TOQUE, soprano                      

VIII. Parade - Kristine AYDINYAN, soprano                 

IX. Départ - Paola MAZZOLI, soprano           


VIOLONS 1

Alexia FOUILLOUX - Yan MA - Valentin DELPY - Marius MOSSER - Luxi LAVIELLE -Irène MARTIN - Jeroen SUYS - Thomas DESCAMPS - Florian BLOT

 

VIOLONS 2

Clémence MEROU - Leslie DELENCLOS - Marin LAMACQUE - Ida ZURFLUH - Angelina ZURZOLO - Aya NOGAMI - Clément BRECHET - Lira PACO –

 

ALTOS

Emma GIRBAL - Marion ABEILHOU - Bimo YUDOMARTONO - Sophie RASMUSSEN - Julie LE GAC - Xavier SICHEL -

 

VIOLONCELLES

Aurélie D'ALBRONN - Christophe LUCIANI - Pauline BOULANGER - Laura CASTEGNARO - Matthieu LECOQ - Alejandro MARTIN-SEGOVIA -

 

CONTREBASSES

Patrick ESTIBALS - Simon DELFIN


 

 

Cinq mouvements / Anton WEBERN (1883/1945)

Transcription pour orchestre à cordes, réalisée par Anton Webern en 1928/30, de son  quatuor à cordes op.5 composé en 1909 et créé à Vienne le 8 février 1910

Le quatuor opus 5 est la première oeuvre instrumentale de Webern (alors élève de Schoenberg) qui renonce à la tonalité. La conséquence directe de ce choix sera l'élaboration d'une forme brève, extrèmement concentrée, n'ayant plus que des lointaines parentés avec les structures de la musique tonale. Contient : 1- Heftig bewegt ; 2- Sehr langsam (qui ne comporte que 14 mesures) ; 3- Sehr lebhaft ; 4- Sehr langsam ; 5- In zarter bewegung.

 

 

Les Illuminations, op. 18 / Benjamin BRITTEN (1913/1976)

Cycle de mélodies pour voix aiguë (soprano ou ténor) et orchestre composé par Benjamin Britten en 1939 sur des poèmes d'Arthur Rimbaud extraits de son recueil-éponyme, et créé le 30 janvier 1940 à Londres. Britten a écrit de nombreuses pièces vocales, la plupart sur des textes anglais. Il s'était déjà essayé à la poésie française en 1928 avec ses Quatre chansons françaises sur des poèmes de Victor Hugo et de Paul Verlaine2. Ses Illuminations sont contemporaines de son exil aux États-Unis, peu avant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Symphonie pour cordes n°8 Félix MENDELSSOHN (1809/1847)

C'est entre l'âge de onze et treize ans que Mendelssohn composa ses douze symphonies pour orchestre à cordes, en vue des concerts domestiques qu'organisait alors son père. Ces partitions sont marquées par le style de Carl Philipp Emanuel Bach qu'admirait particulièrement Zelter, le maître de Mendelssohn : on le constate en particulier dans l'abondance des figures de gammes et d'arpèges, mêlés à des sauts mélodiques, des notes répétées et des syncopes - ingrédients propres au dramatisme du fils Bach. Mendelssohn considéra plus tard ces oeuvres comme de simples exercices ; inventives et attachantes, elles témoignent déjà cependant de son génie et de ses progrès fulgurants dans l'art de la composition.

 

 

Xavier Gagnepain

Il a étudié au conservatoire national supérieur de musique de Paris et à l'université de Yale aux États-Unis. Primé dans les concours internationaux de Munich et de Sao Paulo, il mène une double carrière de soliste et de chambriste. Il est invité par des orchestres renommés de la scène européenne, joue régulièrement avec la pianiste Hortense Cartier-Bresson et est le violoncelliste du quatuor Rosamonde. Sa discographie comprend aussi bien des concertos que de la musique de chambre allant du duo au sextuor.La Cité de la musique lui a commandé un ouvrage à vocation pédagogique publié en 2001 sous le titre Du musicien en général au violoncelliste en particulier. Xavier Gagnepain enseigne au conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt.